Les bases (débutant), Minage

Estimer ces gains avec le minage de Crypto-Monnaies

Dans le précédent article « Définir la consommation électrique de son ordinateur » nous avons appris à estimer le coût en électricité d’un minage. Afin de terminer le calcul de rentabilité, qui je le rappelle est très important, nous allons voir maintenant comment estimer les gains.

Vous l’aurez compris, les gains varient en fonction des monnaies et aussi aux moments ou vous les minez. Les méthodes d’estimations sont les mêmes pour toutes monnaies.

Je vais prendre la méthode la plus simple mais aussi la plus approximative, car les autres méthodes sont un peu plus technique. Dans un prochain article je vous présenterai les différentes méthodes, ce qui nous laissera le temps de voir entre temps, d’autres points importants à comprendre avant.

Les informations à connaitre pour une estimation de gain :

  • Le nom de la monnaie que l’on souhaite miner,
  • L’algorithme avec lequel elle fonctionne,
  • Le nom de votre carte graphique (GPU) ou processeur (CPU) selon la monnaie choisie pour définir son Hashrate,
  • Le coût de son kW/h.

Pour l’exemple, j’ai choisi la monnaie Ether. C’est une crypto-monnaie qui se mine avec le (GPU). Il faut savoir que dans la crypto-monnaie google sera votre meilleur ami, si vous avez du mal à communiquer avec lui je vous encourage vivement à apprendre le dompter rapidement.

Pour commencer, je souhaite donc miner de l’Ether, mon premier réflexe est de chercher le site officiel de l’Ether afin de savoir s’il y a des informations intéressantes à ce sujet. Google me dirige vers le site officiel : ethereum.org. Aucunes informations importantes concernant le minage. Je poursuis mes recherches google, en demandant « quel algorithme utilise l’Ether ». Sur le premier site, je trouve la réponse, l’algorithme qu’utilise l’Ether est Ethash.

J’ai presque tout, il ne me reste qu’à connaitre le Hashrate de ma carte graphique.

Mais le Hashrate c’est quoi au juste?

Ça signifie en Français, le taux de hachage. C’est une unité qui mesure la puissance de traitement du réseau sur lequel vous minez. Pour faire simple, il s’agit de la vitesse à laquelle votre ordinateur peut générer de la crypto-monnaie. Cette unité s’exprime le plus souvent en Mh/s.

  • 1 KH/s (KiloHash/s) : 1000 hashes par seconde,
  • 1 MH/s  (MehgaHash/s) : 1 000 000 hashes par seconde,
  • 1 GH/s (GigaHash/s) : 1 000 000 000 hashes par seconde,
  • 1 TH/s (TerraHash/s) : 1 000 000 000 000 hashes par seconde.

Pour trouver le hashrate correspondant à ma carte graphique je me rends sur : Mining Hw Comparison. C’est une base de données renseignés par tout le monde. (Attention donc aux chiffres que vous allez y trouver, ils ne seront probablement pas 100% réel).  Après quelques recherchent je trouve que ma carte graphique à 28.5 Mh/s.

A partir de là, j’ai fais 95% du travail, car j’ai toutes les informations de ma liste, sachant que je connais déjà les deux dernières grâce au précédent article. Les 5% restant seront seulement de la saisie.

Je me rend ici : What to mine
J’arrive sur cette interface :

Comment ça fonctionne ?
  1. Dans la partie du haut, son référencés les cartes graphiques le plus souvent utilisés pour le minage. Si la votre y est, c’est le plus simple, vous cliquez dessus pour la sélectionner (voir n°1 sur l’image 1070 sélectionné en vert) et dans la case à côté vous mettez le nombre de carte graphique que vous disposez. Moi par exemple pour ce tuto j’utilise une seule 1070, je met donc 1 dans la case. Si vous carte graphique n’est pas dans la liste, pas de panique ne sélectionnez rien dans la partie supérieure et passez directement à l’étape n°2.
  2. Ici sont référencés les différents algorithmes minables par GPU (carte graphique). Ethash, Groestl, X11Gost, CryptoNight, Equihash, LyraREv2, NeoScrypt, LBRY, Blake (2b), Blake (14r), Pascal et Skunkhash. Si votre carte graphique apparaît dans l’étape n°1, je vous conseille de sélectionner tout les algorithmes, vous aurez à la fin une liste complète avec toutes les monnaies minables en cartes graphiques, ce qui vous permettra de savoir laquelle est la plus rentable. Si elle n’apparaît pas dans la liste, je vous conseille de choisir simplement l’algorithme qui vous intéresse et de remplir le Hashrate manuellement, en dessous n’oubliez pas de remplir la consommation électrique en Watts.
  3. Ici c’est le prix du kW/h, attention le prix est en dollar, il faudra que vous fassiez la conversion EUR/USD pour renseigner la case.
  4. Dans cette case, vous avez le choix entre : Current difficulty, average last 24h, average last 3 days, average last 7 days. Pour ma part j’utilise Average last 24h, qui est en faite une moyenne de la difficulté sur les dernières 24 heures, plus précis que « Current difficulty ». Les deux autres Averages sont 3 et 7 jours.
  5. Si vous n’utilisez qu’une exchange en particulier vous pouvez supprimer les autres, sinon laissez-les tous.
  6. Une fois tout rempli correctement, il ne vous reste plus qu’a cliquer sur « Calculate ».

Voici mon résultat :

Alors qu’est-ce qu’on constate ?

A l’étape n°2, j’ai laissé tout les algorithmes et je m’aperçois que la monnaie que je voulais miner (Ethereum), n’est pas la plus rentable à l’heure actuelle. En effet elle apparaît à la 11 ème position, avec une rentabilité journalière de 2,19$ sans déduire l’électricité et de 1,76$ en l’ayant déduit. Au début de la liste on peut voir le « Zencash » qui a de meilleurs revenus, 2,35$ sans électricité et 1,92$ en l’ayant déduit. Je peux donc à ce moment là, changer d’avis pour gagner quelques dollars de plus en minant du Zencash, ou me tenir à mon plan initial et continuer sur l’ether.

Pour l’article, je vais continuer sur Ether, car c’est l’exemple que j’ai pris depuis le début.

Pour aller plus loin :

Je clique sur la monnaie qui m’intéresse et je vais faire une estimation. Et j’arrive sur ce tableau :

Ici il va falloir re-rentrer à la main nos informations :

  1. Hash Rate (MH/s): mon hashrate en mh/s est 28.50.
  2. Power (Watts): ma consommation en watts pour un minage de GPU est 273Watts.
  3. Power Cost : c’est le prix du kW/h, attention le prix est en dollar, il faudra que vous fassiez la conversion EUR/USD pour renseigner la case.
  4. Pool Fees % : nous n’en avons pas encore parler, mais c’est les frais que prennent les sites que l’ont appelle « Pool de minage », généralement c’est 1% (nous verrons les Pools plus en détail dans les prochaines articles).
  5. Calculer

Une fois validé, je peux voir le tableau ci-dessous.

Décomposé en 7 colonnes, on peut voir les gains par heure, par jour, par semaine, par mois et par an.

On voit le nombre d’Ether gagné dans la troisième colonne et son équivalence en Bitcoin et Dollar dans la 4 eme et 5 eme colonne.  Dans la 6 eme colonne on voit le prix de la consommation électrique et dans la dernière on peut voir le profit en dollar.

Si je mine de l’Ether pendant 1 mois, je gagnerai 0,193337 Ether, qui valent actuellement 61,90$. Je paierai pour le minage 29.48$ d’électricité, j’aurai donc gagné en 1 mois 32,42$.

En sachant que mes Ether gagnés pendant ce mois peuvent prendre ou perdre de la valeur, je serais plus ou moins gagnant.

Cette estimation de gain fonctionne avec toutes les crypto-monnaies, je vous encourage fortement à prendre le temps de le faire correctement, plutôt que de se lancer dans le minage et de se rendre compte que vous avez perdu votre temps et votre argent.

Dans le prochain article nous verrons les fameux Pools, et différents programmes de minage.

Ledger Wallet protects your bitcoins

2 Comments

  1. Super merci beaucoup, c’est pas forcément facile pour les débutants …

  2. Asleck

    Bonjour , j’ai fait une simulation comme indiquez dans
    votre article. merci

Leave a Reply

Theme by Anders Norén